Les professionnels du funéraire

L'INHUMATION

Le défunt peut être inhumé dans le cimetière de son lieu du décès, de son domicile ou dans le caveau familial.
Lorsque le cimetière a été choisi, l’inhumation doit avoir lieu 24 heures au plus tôt et 6 jours au plus tard après le décès, hors dimanches et jours fériés.

 

Ce qu'il faut savoir

La concession

Si le défunt n’a pas d’emplacement réservé au cimetière, il faudra acheter une concession funéraire à la municipalité de la commune où se situe le cimetière. Une concession est une parcelle de terrain d’un cimetière, que la municipalité concède à une personne pour y enterrer un proche.

La superficie moyenne d’une concession est d’environ 2 mètres carré, la concession ne constitue pas un achat de terrain, étant hors commerce. Chaque municipalité est libre de fixer les prix et les attributions des concessions.

Elle peut être concédée pour une durée de 15 ans au plus,  30 ans, 50 ans ou de manière perpétuelle. Dans la pratique les municipalités octroient très rarement des concessions perpétuelles. La concession peut être individuelle, familiale ou collective. En cas de construction d’un caveau, il est généralement nécessaire de prendre une concession de 30 ans ou plus.

Lorsque la concession est acquise, le maire de la commune autorise l’inhumation sur présentation du certificat de fermeture du cercueil.

Inhumation en pleine terre

L’inhumation en pleine terre est un trou (appelé « fosse ») creusé dans le sol dans lequel le cercueil est enterré à même la terre. Un maximum de trois cercueils peuvent être placés dans une fosse.

La réglementation impose un vide sanitaire de un mètre entre le sol de la fosse et le cercueil.
Avec ce type de construction, la terre se déplace et le monument de la sépulture penche au fil des années.

Le caveau funéraire

Le caveau funéraire est une construction en béton étanche à l’abri de l’humidité. Le « caveau de famille » permet de faire inhumer ses proches dans un même endroit grâce à un jeu de dalles qui ferme la case occupée à chaque nouvelle inhumation.